Le forum classe mutuelle

Classes inversées, mutuelles, renversées ? Je ne sais plus


#1

Élèves cobayes de nos différents essais… Échange sur des expériences menées en classe.


#2

Petit retour d’expérience sur un essai en mélange de classe mutuelle et classe renversée…
J’ai fait trois étapes. Dans un premier temps, les élèves travaillaient en groupe à la construction d’un cours sur le logarithme (la moitié de la classe travaillait sur la fonction et l’autre moitié sur les propriétés algébriques). Ils ont construit des cours grâce aux ressources que j’avais apportées et grâce à Internet. Dans leur cours devaient figurer aussi des exemples.
Dans un deuxième temps, les élèves ont fait les profs en faisant noter le cours et en l’expliquant à ceux qui avaient travaillé sur l’autre moitié du chapitre. Puis on inverse. Les profs deviennent élèves et les élèves deviennent profs. Comme dans la première partie, utilisation des tableaux blancs pour expliquer tout ça.
Dans un troisième temps, construction de QCM sur L’ENT. Chaque groupe constitue un QCM et doit répondre aux QCM de tous les autres groupes.
Bilan très positif. Les élèves ont vraiment joué le jeu et ont apprécié les différentes phases. Lors du bilan anonyme que j’ai demandé, ils m’ont fait le reproche (avec raison je pense) de ne pas avoir fait un bilan en classe entière sur la trace écrite. Mais les autres commentaires sont unanimement positifs.
Voilà, je suis plutôt content. Si vous avez des remarques ou suggestions, n’hésitez pas !


#3

Je poursuis mes expérimentations en m’inspirant à nouveau de Vincent Faillet et de Jean Charles Cailliez.
Il y a quelques temps, j’ai testé l’interro en groupes avec les tableaux mais les questions étaient faites et corrigées par les élèves.
En clair, j’ai fait 8 groupes au hasard nommés de A1 à A4 et de B1 à B4. Chaque groupe avait pour consigne de construire une question sur un thème donné “vous devez tester si l’élève sait faire cela ou sait utiliser telle ou telle partie du cours”. Ils devaient donc produire une question ou deux (à ce moment ils étaient autour d’une table et pas sur les tableaux) dont l’énoncé était sur une feuille et la solution sur une autre. A1 et B1 avaient exactement la même consigne, idem pour A2 et B2 etc.
Ensuite ils sont passés sur les tableaux. Les groupes A devaient répondre aux questions des groupes B et réciproquement. Toutes les 5 minutes l’alarme sonnaient et ils échangeaient les questions jusqu’à faire les 4. Je les avais aidés dans la rédaction mais là je n’ai pas répondu aux demandes d’aide.
Enfin, dernière partie, les élèves sont allés corriger la question qu’ils avaient préparée et à laquelle 4 groupes avaient répondu. Ils corrigent donc 4 fois la même question en mettant une note sur 5. À la fin j’avais ma note sur 20 pour tout le monde.
Point faible : ça prend du temps. 1h20 pour tout ça.
Points forts : il y en a beaucoup. Ils adorent toujours autant être sur les tableaux, bon travail en groupe… Mon moment préféré a été la correction. Quand les élèves se posent des questions de profs comme “est ce que c’est une erreur grave” ou “ils ont fait une autre méthode, est-ce que c’est correct”, on a fait un grand pas.
À refaire donc mais une fois de temps en temps je pense…